L’intelligence collective, cette étonnante capacité du vivant (4ème singe, Stéphane Hairy, 2015)

Un CV transparent et interactif

Présentation

Dans ces temps où le mot intelligence n’a jamais été autant utilisé (IA, Intelligence Émotionnelle…) voir galvaudé, cet article de 2015 fait le panorama de la création d’intelligence dans les organisations à partir d’unités autonomes (fourmis, humains) dans des organisations naturelles, d’entreprises ou généré par les outils que nous avons créés (internet, digitalisation…).

Une lecture intéressante pour sortir le nez du guidon opérationnel et nous poser les bonnes questions lorsque nous digitalisons des processus…

Cet article n’est pas sans me faire penser à un autre ouvrage beaucoup plus anciens (1979) le GED (Gödel, Escher, Bach) de Douglas Hofstadter que j’ai lu pendant mes études et qui présente tout l’intérêt d’une démarche réflexive avec plusieurs angles : Analytique et Holistique.

Auteur

Lien

https://www.4emesinge.com/lintelligence-collective-cette-etonnante-capacite-du-vivant/

Table des matières

  • 1 – L’intelligence collective dans la nature.
  • 2 – L’intelligence collective humaine
    • a) L’intelligence collective pyramidale
    • b) L’intelligence collective en essaim
    • c) L’intelligence collective originelle
  • 3 – Les limites de l’intelligence collective humaine
    • L’intelligence collective originelle rencontre deux limites naturelles : Numérique & spatiale
    • Limite de l’intelligence collective pyramidale : Division du travail, Autorité, Argent rare, Standards et normes
    • Autres contraintes des intelligences collectives.
  • 4 – L’intelligence collective virtuelle (Internet)
  • 5 – Limites et contraintes de l’intelligence collective virtuelle
    • Ressenti d’inutilité ou illusion d’utilité
    • Regroupement et surinformation
    • Anonymat et communication
    • Contraintes de l’outil d’intelligence collective virtuelle
  • 6 – Les rôles émergents dans une intelligence collective virtuelle d’échange de données.

 

%d blogueurs aiment cette page :