SCRUM LIFE une bonne web série sur SCRUM ?

Un CV transparent et interactif

Si vous êtes francophone et passionné de méthodologie Agile et particulièrement de SCRUM vous connaissez certainement cette très bonne web série youtube SCRUM LIFE

1) SRCUM LIFE ça parle de quoi ?

Réalisé par Jean-Pierre Lambert coach agile ( https://jp-lambert.me/ ) cette web série tente de répondre à des questions pragmatiques sur la mise en oeuvre de SCRUM comme :

  • Peut-on annuler un sprint ?
  • Faut-il suivre SCRUM à la lettre ?
  • Estimer un backlog complet en 1 heure…
  • Les digressions techniques en backlog…

Comme on peut le voir ce sont plutôt des sujets destinés à un public averti… Bref des informaticiens.

Il y a quelques sujets, pour lesquels je ferai certainement des articles, plus ouverts à de la direction d’entreprise comme :

  • Comment s’engager tout en restant agile ?
  • Comment gérer les interactions avec une équipe non agile?
  • Comment faire passer une entreprise à l’agilité?

2) Est il intéressant de visionner SCRUM LIFE?

Tout d’abord parce que Jean-Pierre Lambert présente de façon ludique les différents points de vue d’une équipe travaillant sous SCRUM :

  • Le PO métier qui ne connait rien à la technique
  • L’ingénieur qui ne se concentre que sur la technique
  • L’ingénieur qui suit la méthode sans se poser de question
  • Le manager…

Grace à son expérience que l’on ne connait pas (il n’a pas fait son CV en ligne 😉 mais je suppute une origine dont je parle plus bas), JP Lambert illustre des situations concrètes de la vie d’une équipe agile.

Sans proposer de solution miracle à appliquer, dans chaque épisode, Jean-Pierre Lambert recentre la problématique posée au niveau du Business, de la valeur ajoutée pour l’entreprise…

Et ça c’est bien pour pouvoir sortir le nez du guidon et trouver les solutions pragmatiques à appliquer à chaque projet.

3) Pourquoi faut-il relativiser chaque épisode de SCRUM LIFE ?

A chaque fois que je visionne et que je confronte un épisode de SCRUM LIFE à mon expérience, elle me replonge systématiquement dans celle d’éditeur de logiciel (comme chez ETAI ou au CMPC) mais pas dans celle s’une société de service numérique engagée au forfait et confrontée à des clients non agiles.

Les exemples de SCRUM LIFE ont presque tous :

  • Un périmètre variable ce qui est souvent dur à réaliser au forfait. Au forfait on parle plutôt de « cadrage » client ou métier.
  • Une échéance floue (ajout de marge)
  • Une gestion des coûts floue
  • Un nombre de sprint important
  • Une équipe constante et formée à SCRUM
  • et bien sur une passion pour SCRUM…

Or dans nos projets au forfait  on a souvent :

  • un périmètre fixé par contrat
  • une échéance fixe
  • un coût fixe
  • un client ou un manager qui se fout complètement de la méthodologie

C’est pourquoi je ferais un ou deux articles de relativisation de certains épisodes. Je pense entre autre à « Comment s’engager tout en restant agile ? » (SCRUM LIFE #43).

En tous les cas merci à JP LAMBERT pour cette webserie fort bien construite et utile…

 

A mes amis techos, à vous de juger maintenant…

 

%d blogueurs aiment cette page :