Pourquoi illustrer mon CV avec la tour de Babel ?

Un CV transparent et interactif

Un de mes collègues malgaches, après avoir découvert mon site, me demanda pourquoi j’avais choisi cette illustration de la tour de Babel.

Bien évidement il trouvait cela contre productif. Dieu avait détruit la tour et cette aventure humaine était un échec cuisant…

Il faut reconnaître que Madagascar à une forte culture évangélique, même si, pour Babel, il s’agit de l’ancien testament.

Le mythe de la tour de Babel

« Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots. Comme ils étaient partis de l’orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Schinear, et ils y habitèrent. Ils se dirent l’un à l’autre : Allons ! faisons des briques, et cuisons-les au feu. Et la brique leur servit de pierre, et le bitume leur servit de ciment. Ils dirent encore : Allons ! bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet touche au ciel, et faisons-nous un nom, afin que nous ne soyons pas dispersés sur la face de toute la terre. L’Éternel descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes. Et l’Éternel dit : Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c’est là ce qu’ils ont entrepris ; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu’ils auraient projeté. Allons ! descendons, et là confondons leur langage, afin qu’ils n’entendent plus la langue, les uns des autres. Et l’Éternel les dispersa loin de là sur la face de toute la terre et leur donna tous un langage différent ; et ils cessèrent de bâtir la ville. C’est pourquoi on l’appela du nom de Babel, car c’est là que l’Éternel confondit le langage de toute la terre, et c’est de là que l’Éternel les dispersa sur la face de toute la terre4. » Livre de la Genèse (Gn 11,1-9)

En général, dans la culture judéo-chrétienne, ce que l’on retient  de ce mythe c’est :

  • l’orgueil
  • l’échec
  • et le désordre engendré par les langues…

Rien de flatteur pour le CV d’un manager…

Alors pourquoi l’ai-je retenu?

1) Une belle illustration d’AlienorWeb

Tout d’abord parce que la peinture est belle et qu’elle correspond à une partie de mon expérience professionnelle ( Cf. CMPC ) et qu’elle illustre parfaitement l’exploitation d’une Base de données scientifique sur le web ( Cf.  La fiche de l’oeuvre sur le site www.alienor.org  )

2) La construction de la tour : une aventure de l’humanité

Pour construire, la ville et la tour, tous les humains doivent travailler ensemble vers un même objectif.

Il s’agit donc d’une aventure collective, où différents individus, mus par un même objectif, réalisent un outil pour monter au ciel.

Toutes ressemblances avec l’action unifiée d’un sponsor, des équipes métiers, des graphistes et  des informaticiens ne seraient que fortuite?

3) Un objectif ambitieux

Atteindre le ciel, ou le paradis, est une ambition forte qui amène l’humanité à se dépasser. De plus, cette tour est une innovation disruptive puisqu’elle remet en cause Dieu ou/et sa loi.

Mais digitaliser un processus d’entreprise n’est-il pas aussi une remise en cause des processus établis?

Ne faut-il pas aussi, tenter le disruptif pour avoir le meilleur retour sur investissement  ou une meilleure pénétration sur le marché?

Alors soit, retenons de la « colère de Dieu », que toute ambition doit se confronter avec pragmatisme à la réalité de l’entreprise ou du marché.

Mais ne nous coupons pas les ailes…

4) Les langues comme obstacle à la performance

Souvent les équipes techniques sont confrontées aux obstacles techniques des métiers.

Souvent les métiers sont confrontés aux contraintes et acronymes barbares des informaticiens.

De plus la dispersion des services et des responsabilités dans les entreprises matricielles rendent difficile la réalisation d’un projet commun…

Mais c’est justement là, mon expérience, mon talent :

  • Rassembler des élus de bords différents autour d’un même financement (Cf. CMPC ) ;
  • Rassembler des scientifiques de différentes disciplines autour d’une même description de l’objet (Cf. CMPC ) ;
  • Regrouper des éditeurs de logiciel pour servir un objectif interface (Cf. ETAI ) ;
  • Traduire des cultures différentes pour transformer (Cf. Netapsys  ) .

 

Alors à votre avis c’est ou ce n’est pas une bonne illustration cette tour de babel ?

 

%d blogueurs aiment cette page :